Présence tao
Arts chinois du mouvement

Categories

Accueil > L’association > Petite histoire de PRESENCE

30 janvier 2015
Vincent Béja

Petite histoire de PRESENCE

Fondée en 1993 sous l’impulsion de Vincent BEJA, l’association PRESENCE a été créée pour diffuser les pratiques de santé orientales et en particulier le QiGong et le TaiChi du style WU. Les principaux fondateurs sont Elke FIEDLER, Jacques BERTRAND, Martine RAMBEAU et Vincent BEJA
L’histoire de l’association se confond avec celle des opportunités de diffusion des pratiques de santé chinoise que sont le TaiChi et le QiGong...

Les premiers cours de TaiChi et de QiGong sont assurés par Vincent BEJA qui enseigne tout d’abord à Carcassonne puis bientôt à Malves et à Castres ainsi qu’en divers lieux du département de l’Aude. Rapidement Luc Bernard, élève à Castres, devient président de l’association.

JPEG - 437.6 ko
MA JiangBao
Fils de MA Yueh Liang et de WU Ying Hua, il a longtemps vécu en Hollande et enseigné le Tai Ji Quan dans toute l’Europe du nord. Son Tai Ji est épuré, direct, précis. A l’aide d’un de ses élèves, il a réalisé en langue allemande un livre magnifique et très détaillé sur la forme longue : « WU-STIL TAI CHI CHUAN ». Il est aujourd’hui retiré à Shanghaï.

A cette époque Vincent rencontre MA JiangBao (le fils de MA YuehLiang et WU Yinhua) qui enseigne en Europe, en particulier en Allemagne et en Hollance. Il fait plusieurs stages dont un en Pologne où il rencontre les élèves réguliers de MA, en particulier Werner et Martin. Martin Boedicker, avec sa compagne Fraia, deviendront progressivement les piliers et successeurs de MA dans son enseignement du style WU en Europe.

JPEG - 1.2 Mo
HIN Shung Got
HIN Shung Got à son domicile de Lindau sur le lac de Constance à la frontière germano-autrichienne où il exerçait la médecine chinoise. Elève de MA Yueh Liang, il avait hébergé ce dernier ainsi que son fils MA Jiang Bao lors du voyage préludant à l’installation de ce dernier en Europe.

Durant cette période Vincent va aussi étudier avec HIN ShunGot, élève de MA YuehLiang qui vit en Autriche et qui avait transmis la forme longue à Elke FIEDLER... Il fait venir aussi maître TONG JuoShian qui enseigne le QiGong et pratique un TaiChi de style YANG lors de stages d’été à Castres et Carcassonne. Il propose aussi des stages en collaboration avec Brigitte DURAND (élève de KARFUNG Wu Santaro) où calligraphie et TaiChi se tissent ensemble dans un même souffle.
Quelques photos des premiers stages...
été 1995 (avec Brigitte Durand, troisième en partant de la gauche)

été 1996

été 1998

Un atelier de TuiShou à Carcassonne Olympique en 2000, au centre Vincent avec sa fille Rebecca

En 1999 Vincent, participant à la première formation fédérale, devient titulaire du Brevet Fédéral Homologué en arts martiaux internes.
Dès le début des années 2000 d’autres élèves se joignent à cet effort d’apprentissage et de diffusion. Martine RAMBEAU va, en effet, se former en QiGong auprès du Docteur JIAN LiuJun à Paris qui, de son côté, avec les éditions du QUIMETAO, publie le premier livre sur le style WU paru en français et rédigé par Vincent. Bientôt Martine RAMBEAU — salariée par l’association — prend en charge le QiGong à Malves et Luc BERNARD le TaiChi à Castres. Luc passera bientôt le certificat fédéral permettant l’enseignement bénévole du TaiChiChuan.
Progressivement, durant cette décennie, l’association recentre ses efforts sur le TaiChi tandis que le QiGong de Malves — sous la houlette de Martine — prend son autonomie.
Durant cette période et dans sa quête d’un professeur qualifié, en particulier au niveau du TuiShou, Vincent fait venir pour un grand stage d’été à Carcassonne Wolf Lowenthal (disciple du maître CHEN ManChing du style YANG).

JPEG - 242.6 ko
WANG HaoDa
Disciple de MA Yueh Liang, il a été son élève direct durant 22 ans. Avant son décès en mai 2002 (à 78 ans) il enseignait depuis quelques années tant en Chine qu’aux Etats-Unis et en Europe. Son Tai Ji Quan était particulièrement vif et sa poussée des mains remarquable.

Après ce beau succès, toujours insatisfait de ses professeurs, Vincent part en Californie rencontrer WANG HaoDa qui se révèle être un excellent pratiquant de TuiShou, ayant totalement intégré la subtilité et l’efficacité du TuiShou du style WU. Mais WANG décède peu après d’un cancer des poumons, avant que Vincent ne puisse l’inviter.

Vincent décide alors d’aller rencontrer SHI MeiLin en Nouvelle Zélande. Fille adoptive de de MA YuehLiang et de WU YinHua, ex-championne de KungFu, elle enseigne le style WU dans cette région du Pacifique. Il y fait deux voyages pour travailler auprès d’elle ; il accueille ensuite cette dernière à Paris lors d’une de ses tournées.

C’est à cette époque (2005-2006) que Vincent rencontre Paul Leu et monsieur SU BaoQuan lors d’un stage à Toulouse. Il retrouve avec ce dernier les sensations et qualités de contact qui étaient présentes chez WANG HaoDa et s’attache à ce nouveau professeur du style WU qu’il décide dès lors d’aller rencontrer régulièrement à Shanghaï.

Au début des années 2010 une de ses meilleures élèves vient assister Vincent à Carcassonne. Bientôt elle le remplace dans les cours avant de quitter l’association Présence et de fonder, trois ans plus tard, sa propre association.

Parti à Toulouse en 2013, Vincent BEJA ouvre un premier cours de TuiShou à Toulouse en septembre 2014.